Procédures collectives et ventes aux enchères

 

Fin pour les voitures à essence et diesel en 2035

Source: ProcedureCollective.fr   |  14 février 2023
À partir de 2035, la vente de nouvelles voitures à essence et diesel sera interdite dans l'Union européenne. Le Parlement européen a récemment approuvé une proposition qui confirme cette interdiction de vente. Cela signifie que les voitures fonctionnant aux énergies fossiles disparaîtront progressivement du paysage européen. L'interdiction s'applique aux voitures particulières et aux fourgonnettes légères. Cet article vous en dira plus sur cette évolution et sur ce que cela signifie pour l'avenir de l'industrie automobile.

L'interdiction de vente comme incitation à la conduite électrique


L'interdiction de vente de nouvelles voitures à essence et diesel fait partie des plans de l'UE visant à réduire les émissions de CO2. En encourageant la vente de voitures électriques, l'UE espère atteindre ses objectifs climatiques. Au cours des prochaines années, les exigences en matière d'émissions de CO2 des voitures seront de plus en plus strictes. À partir de 2023, les voitures particulières devront émettre 55 % de CO2 en moins qu'en 2021 et les fourgonnettes 50 % de moins.


Qu'est-ce que cela signifie pour l'industrie automobile ?


L'interdiction de vente de voitures à essence et diesel aura des conséquences importantes pour l'industrie automobile. Les constructeurs automobiles se concentreront davantage sur le développement de voitures électriques et de carburants alternatifs. La demande de voitures électriques devrait considérablement augmenter car il s'agit de la seule option pour les consommateurs souhaitant acheter une nouvelle voiture. Cela offre des opportunités aux entreprises spécialisées dans la production de voitures électriques et d'infrastructures de recharge associées.


Qu'est-ce que cela signifie pour le consommateur ?


Pour les consommateurs, l'interdiction de vente signifie qu'à partir de 2035, ils ne pourront acheter que des voitures électriques. Les voitures électriques sont déjà populaires, mais elles sont souvent plus chères que les voitures à essence et diesel. L'interdiction devrait entraîner une augmentation de la demande de voitures électriques, ce qui pourrait faire baisser les prix. De plus, l'infrastructure de recharge sera développée, ce qui rendra la conduite électrique de plus en plus attractive.


Faillites par région



Autres

Ventes aux enchères en ligne

    Suivre les dernières actualités et procédures collectives via Twitter
    Suivre les dernières actualités et procédures collectives via Facebook
    • Binq Media B.V., Media Park, Locatie Heideheuvel H1, Mart Smeetslaan 1, 1217 ZE Hilversum, Pays-Bas